Au Niger, la Maison de la presse et l’ONG Plan promeuvent la représentativité des femmes dans les médias

Les africaines

En partenariat avec Plan Niger, la Maison de la presse a organisé à Niamey une conférence-débat sur le thème : « La représentation des filles dans les médias : défis et perspectives ». Le but étant de promouvoir la représentativité des femmes dans les médias et les postes de responsabilités.

« Dans les médias aujourd’hui, la majorité des postes sont occupés par des hommes. On considère que la femme n’est pas capable de gérer ou d’occuper un poste important. Et même, certains reportages ne sont pas confiés aux femmes. Car, on considère qu’elles ne sont pas assez mûres pour traiter certains types de dossiers. Donc, les médias doivent servir d’exemple pour qu’il y ait un changement qualitatif en matière de droit de la femme et de l’enfant», a développé le président de la Maison de la Presse, Ibrahim Harouna.

Puis d’exhorter à un changement de comportement dans la société et notamment de la part de la gent masculine. « Les femmes ont le droit au même titre que les hommes de participer au débat public y compris dans les médias et d’exprimer leur point de vue et leurs idées qui doivent être entendus, chacune et chacun méritent de vivre à l’abri des stéréotypes sexistes blessants », a-t-il ajouté.

Cette conférence a été organisée dans le cadre de la célébration des 30 ans de la Convention relative aux droits de l’enfant couplée à la journée internationale de la jeune fille.

Source : agence Ecofin


Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *