samedi, février 24, 2024

COP28 : Des femmes dirigeantes d’entreprises parmi les lauréats du concours YouthAdapt 2023

Huit entreprises dynamiques dirigées par de jeunes Africains, plus particulièrement des femmes, sont sorties gagnantes du défi 2023 YouthAdapt. Chacune, de ses entreprises, recevra un don pouvant aller jusqu’à 100 000 dollars soit 800 000 dollars, selon un communiqué rendu public par la Banque Africaine de Développement (BAD)

Ces entreprises bénéficieront également d’un mentorat et d’un coaching complets dans le cadre d’un programme d’accélération de douze mois, précise la source.

Le texte a indiqué que « depuis son lancement en 2021, l’initiative YouthADapt a fourni plus de cinq millions de dollars à 33 jeunes entrepreneurs issus de 19 pays africains ».

Cette année, l’accent a été mis sur les entreprises appartenant à des femmes et pionnières des technologies de la quatrième révolution industrielle (4IR) telles que l’intelligence artificielle, l’analytique des données massives (big data), la réalité virtuelle, la robotique, l’internet des objets, l’informatique quantique, la fabrication additive, la blockchain et les technologies sans fil de cinquième génération au service de l’adaptation aux changements climatiques.

Organisé conjointement par le Groupe de la Banque africaine de développement et le centre mondial pour l’adaptation, avec le soutien du Fonds pour les changements climatiques en Afrique, YouthADAPT est un concours annuel destiné aux jeunes entrepreneurs dirigeant des micros, petites et moyennes entreprises en Afrique et proposant des solutions innovantes en matière d’adaptation aux changements climatiques.

S’exprimant lors de la cérémonie organisée en marge de la COP28 à Dubaï, le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a souligné l’importance d’exploiter les idées et la créativité des jeunes pour améliorer les moyens de subsistance et la prospérité nationale.

« Les initiatives Des emplois pour les jeunes en Afrique et [le Plan d’action pour] le développement des compétences pour l’employabilité et la productivité en Afrique de la Banque africaine de développement témoignent de notre engagement à créer 25 millions d’emplois pour nos jeunes, en veillant à ce que 250 millions de personnes trouvent leur voie sur le marché du travail. L’initiative Youth ADAPT est un engagement à investir dans la jeunesse et à façonner un avenir prospère », a déclaré M. Adesina.

Patrick Verkooijen, PDG du Centre mondial pour l’adaptation, a souligné la nécessité de cultiver les talents de la jeunesse africaine. « Les jeunes détiennent la clé pour libérer le potentiel économique de l’Afrique. Grâce à des initiatives telles que les Prix YouthADAPT, nous offrons des opportunités de formation et d’emploi qui permettent de retenir les talents africains dans leur pays », a-t-il dit.

« Le programme YouthADAPT de la Banque africaine de développement apporte un soutien crucial au développement à grande échelle d’entreprises et d’innovations climatiques pilotées par des jeunes en Afrique. Le Canada est fier de contribuer à cette initiative », a indiqué Cheryl Urban, vice-ministre adjointe du Canada pour l’Afrique subsaharienne.

Beth Dunford, vice-présidente de la Banque africaine de développement chargée de l’Agriculture et du Développement humain et social, a souligné l’importance de soutenir les entrepreneurs qui luttent contre les changements climatiques. Elle a également insisté sur la nécessité de supprimer les obstacles au financement, en particulier pour les femmes.

La lauréate Lucy Wangari, de l’entreprise Onion Doctor, spécialisée dans le suivi de la croissance des oignons, a déclaré que ce prix la motiverait à en faire encore plus. « C’est un moteur important pour la mise à l’échelle de (notre) solution innovante pour augmenter la production locale d’oignons de 20 % et transformer la chaîne de valeur de l’oignon en une source d’emploi lucrative pour les agriculteurs des terres arides et semi-arides du Kenya. »

Les entreprises lauréates, dirigées par des femmes de toute l’Afrique, opèrent dans des secteurs touchés par les changements climatiques : l’agriculture, l’efficacité énergétique, la gestion des risques de catastrophe, les ressources en eau et la conservation de la biodiversité.

Bernadette Faye (Stagiaire)

dans le meme sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles