lundi, juillet 22, 2024

Assemblées BM/FMI | Le potentiel des femmes africaines au centre de l’événement “Africa Inspired”

Le potentiel des femmes africaines et leur contribution incontournable au développement, ont été au centre de l’événement “Africa Inspired” tenu, lundi à Marrakech, dans le cadre des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI).

Cette édition spéciale FMI Inspired, intitulée pour l’occasion Africa Inspired, a été une occasion pour les participants de mettre l’accent sur l’énorme potentiel en termes de jeunesse et de ressources dont regorge le continent, qui sera inéluctablement le prochain grand marché mondial, appelant les Africains à briser le plafond de verre, à croire en eux et à façonner de nouvelles perceptions à leur égard.

Ils ont ainsi appelé à mieux comprendre le contexte africain, soutenir les jeunes, investir dans le capital humain et à promouvoir les talents à travers l’éducation, la formation, l’accompagnement et l’insertion professionnelle pour la création d’emplois durables, notamment dans l’industrie et le numérique.

S’exprimant à cette occasion, la ministre de l’Economie et des Finances, Nadia Fettah, a souligné l’engagement constant de SM le Roi Mohammed VI en faveur de la promotion de l’égalité des genres et des droits des femmes, rappelant dans ce sens la réforme de la Moudawana en 2004 qui a marqué un tournant dans l’histoire du Maroc.

“Le Leadership et la Vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi a posé les jalons de la parité homme-femme, à travers une nouvelle génération de réformes qui ont remodelé le paysage juridique du Maroc et contribué à l’autonomisation de la femme marocaine”, a dit Mme Fettah.

Et de noter que, dans le prolongement de ces réformes, le gouvernement marocain compte aujourd’hui 6 femmes ministres, en plus de 96 femmes parlementaires et 4 responsables d’institutions publiques majeures.

“Ces résultats sont le fruit d’une approche holistique, à commencer par la révision de la Constitution de 2011 qui garantit l’égalité des sexes dans tous les domaines”, a ajouté Mme Fettah, notant que le Maroc a fait du développement durable la pierre angulaire de l’autonomisation et de la participation des femmes à la vie publique dans le pays.

“Les Assemblées annuelles représentent une opportunité en or pour jeter la lumière sur des femmes africaines dont l’influence peut façonner l’histoire et servir d’exemples à la faveur de leur immense potentiel”, a soutenu la ministre.

De son côté, la Directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a relevé que le Maroc a connu des temps très difficiles suite au séisme d’Al Haouz, mais il en est sorti encore plus uni et résilient.

Elle a, de même, mis l’accent sur l’esprit d’union et l’élan de solidarité dont a fait montre le Maroc et sa capacité de résilience contre les répercussions de ce séisme.

Par ailleurs, Mme Georgieva n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction quant à la tenue, après un demi-siècle, de cet événement planétaire en Afrique, et plus précisément au Maroc “où nous sommes venus rechercher de l’inspiration, notamment chez des femmes exceptionnelles”.

Cette rencontre a été marquée par la participation de la Présidente directrice générale du laboratoire d’industrie pharmaceutique marocain Sothema, Lamia Tazi, de la productrice de télévision et femme d’affaires nigériane, Mo Abudu, et de l’avocate et militante dans les technologies, Ory Okolloh.

Devant des représentants de la société civile, d’entrepreneurs et des leaders d’opinion, ces femmes ont exprimé leurs points de vue, raconté leurs histoires et partagé leurs expériences et expertises. Au fil de leurs échanges, elles ont été unanimes à souligner l’importance de briser les stéréotypes sur l’Afrique qui doit commencer à écrire sa propre histoire.

Source : LR/ MAP

dans le meme sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles