Côte d’Ivoire : élaboration d’une stratégie nationale pour l’autonomisation de la femme

Publicités
Les africaines

La Côte d’Ivoire dispose enfin d’une stratégie nationale d’autonomisation de la femme (SnafCI). Elaboré par le Projet d’appui à la gestion économique financière (Pagef), sur financement de la Banque africaine de développement (Bad), le document a été remis à la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Pr Bakayoko Ly-Ramata, le mardi 10 décembre 2019, à Abidjan.

La ministre a salué la disponibilité de ce document qui va servir de « bible » dans l’élaboration des politiques en faveur de la femme. A cet effet, elle est revenue sur toutes les actions déjà entreprises par le gouvernement pour rattraper l’écart entre l’homme et la femme.

Il s’agit principalement de l’école obligatoire pour tous les enfants âgés de 6 à 16 ans, « qui a permis la parité fille-garçon au primaire » ; la gratuité ciblée pour le couple mère-enfant, la loi instituant un quota de 30% de femmes sur la liste électorale et les différents fonds pour l’autonomisation des femmes.

Pour autant, des défis, a reconnu la commissaire du gouvernement, demeurent. Le document va donc permettre d’élaborer des politiques pour mieux adresser toutes les questions les liées à l’autonomisation de la femme dans un cadre cohérent.

En tout cas, le document, a ajouté la secrétaire d’Etat en charge de l’Autonomisation de la Femme, Myss Dogo Belmonde, va servir de référence pour l’élaboration de la matrice d’action à mener par son département.


Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *