lundi, juillet 22, 2024

Qui est Judith Yah Sunday, première femme élue PCA de RASCOM

Judith Yah Sunday, Directrice générale de Cameroon Télécommunications (CAMTEL) est la première femme élue de l’Organisation régionale africaine de communications par satellite (RASCOM). Elle a été élue, jeudi 23 mai 2024, à l’occasion de la 74e réunion du Conseil d’administration à Yaoundé, au Cameroun. Elle succède au Côte d’Ivoire Bini Kouame.

Elle est également la première femme et la première camerounaise directrice générale d’une entreprise publique de première catégorie au Cameroun.

Elle a commencé sa carrière professionnelle à INTELCAM en 1994. En 2006, elle devient directrice marketing Nord-Ouest avec pour fonction de directrice régional Nord-Ouest, Littoral, Centre. Entre 2013 à 2017, elle officie comme Secrétaire Général du conseil de gouvernance de la fédération africaine des instituts d’Audit interne (AFIA en Tanzanie) elle y eut la responsabilité de vice-présidente et celle de présidente par intérim.

« Sur une note purement personnelle, je voudrais dire à quel point je suis fière d’être la toute première femme élue Présidente du Conseil d’Administration de RASCOM. C’est une grande responsabilité que j’assume avec humilité et détermination, et je suis convaincue qu’ensemble nous pouvons réaliser de grandes choses », a déclaré Judith Yah.

En rappel, Regional African Satellite Communication Organization (RASCOM) est une organisation intergouvernementale panafricaine composée de 45 pays dont le siège se trouve à Abidjan. L’institution est chargée de définir les services de télécommunications à bas coûts basés sur la technologie spatiale en liaison avec les opérateurs en télécommunications de ces pays. Elle a été fondée le 27 mai 1992 à Abidjan en Côte d’Ivoire.

La mission de RASCOM est de concevoir, mettre en œuvre, exploiter et entretenir le secteur spatial du système de télécommunication par satellite de l’Afrique et traduire en services et outils pour l’intégration africaine, toutes les possibilités offertes par les satellites en y associant, si nécessaire, toute autre technologie appropriée.

dans le meme sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles