vendredi, avril 19, 2024

L’Union Africaine honore les femmes innovatrices qui transforment l’éducation

L’Union Africaine (UA) a récemment reconnu le rôle crucial des technologies de l’information, de la communication et de la technologie (TIC) dans la transformation du secteur de l’éducation sur le continent. Le Programme de Stratégie Éducative Continentale pour l’Afrique (CESA) de l’UA considère les TIC comme des outils essentiels pour autonomiser les apprenants et contribuer au développement socio-économique en garantissant un accès universel et en améliorant la qualité des services éducatifs.

Dans le cadre de cet engagement en faveur de l’innovation éducative, l’UA a lancé deux éditions de l’Exposition sur l’Innovation Éducative en Afrique, en 2018 et 2019. Lors de ces événements, cinq femmes africaines remarquables ont été récompensées pour leurs efforts visant à réaliser l’Aspiration 6 de l’Agenda 2063 de l’UA. Cette aspiration appelle à un continent dont le développement est centré sur les personnes, mettant en avant le potentiel des Africains, en particulier les femmes et les jeunes, et prenant soin des enfants.

Lors de l’édition de 2019 de l’Exposition, deux femmes ont été particulièrement remarquées parmi les onze innovatrices primées. Susannah Farr, PDG de l’Agence de Développement de la Jeunesse Dorée (GYDA) en Afrique du Sud, a été saluée pour son engagement envers l’éducation des jeunes à travers un modèle d’éducation par les pairs reproductible et évolutif. Grâce à cette initiative, le GYDA a touché plus de 55 000 jeunes dans 123 communautés de 4 pays, en abordant les résultats éducatifs dans des contextes difficiles et en explorant des solutions pour créer des emplois.

Une autre innovatrice, Anne Nyaboke Wakesho, représentant eLimu Kenya, a été récompensée pour avoir développé l’application d’alphabétisation Hadithi Hadithi. Cette application vise à améliorer l’accès à l’alphabétisation pour les jeunes déscolarisés et les enfants en bas âge dans les communautés et les camps de réfugiés en fournissant un contenu éducatif pertinent et localisé, ainsi que des exercices interactifs.

D’autres femmes telles que Amina Umuhoza du Rwanda, Angèle Messa du Cameroun et Anita Antwiwaa du Ghana ont également été reconnues pour leurs contributions remarquables à l’autonomisation des femmes et des jeunes à travers l’éducation et la technologie. Ces réalisations illustrent l’importance de l’autonomisation des femmes et des jeunes filles dans les domaines des Sciences, de la Technologie, de l’Ingénierie et des Mathématiques (STEM) pour résoudre les défis sociétaux et créer des changements significatifs dans les communautés africaines. En mettant en lumière le travail de ces femmes talentueuses, l’UA inspire la prochaine génération de leaders et d’innovateurs en éducation sur le continent.

L’Exposition sur l’Innovation Éducative en Afrique est un événement annuel organisé par l’UA pour présenter des innovations sociales et technologiques visant à améliorer l’accès, la qualité, la pertinence et l’inclusion dans l’éducation. En mettant en avant ces innovateurs, l’UA renforce son engagement en faveur d’une éducation de qualité pour tous les Africains.

Source : afriqueitnews.com

dans le meme sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles