samedi, février 24, 2024

Goldman Sachs étend son programme 10 000 Women, dédié aux femmes entrepreneures, à l’Afrique francophone

Lancé il y a 16 ans par la banque américaine Goldman Sachs, le programme 10 000 Women sera déployé, avec le soutien financier des institutions partenaires de la SFI, auprès de femmes entrepreneures.

La banque d’investissement américaine, Goldman Sachs, s’est associée à la société financière internationale (SFI) pour étendre son programme 10 000 Women, à l’Afrique francophone. L’annonce a été faite ce mercredi 25 janvier 2024 par la SFI.

L’initiative comptera sur des institutions partenaires de la SFI pour fournir un appui financier ainsi qu’une formation à des femmes entrepreneures en Afrique francophone. On ne connaît pas encore les pays francophones dans lesquels cette initiative sera déployée, le nombre de bénéficiaires et les modalités d’allocation de fonds aux entrepreneures sélectionnées.

Toutefois, l’on sait que pour ce programme qui existe depuis 2008, Goldman Sachs y avait initialement engagé 100 millions $ pour soutenir des femmes entrepreneures à travers le monde. Ce soutien était déployé via des bourses d’étude, l’accès à un réseau de professionnels ainsi que du capital financier.

« Depuis 2008, notre programme a un impact tangible sur les participantes et leurs entreprises : 70 % des diplômées ont augmenté leur chiffre d’affaires et 60 % ont créé de nouveaux emplois. Avec la SFI, nous continuerons dans cette direction à plus grande échelle, avec un impact encore plus important », a souligné Asahi Pompey, responsable mondial de l’engagement des entreprises chez Goldman Sachs.

En 2014, l’initiative 10 000 Women s’est associée pour la première fois à la SFI pour créer le Women Entrepreneurs Opportunity Facility (WEOF). Il s’agit d’un fonds de 600 millions $ destiné à fournir des capitaux aux femmes entrepreneures dans des marchés émergents.

A ce jour, la SFI affirme avoir mobilisé, via WEOF, environ 2,96 milliards $ de capitaux qui ont été rétrocédés aux femmes entrepreneures sous forme de prêts. Plus de 164 000 PME détenues par des femmes dans 56 pays ont bénéficié de cette initiative, selon la SFI.

D’après des données exploitées par cette institution financière, le déficit de financement des PME dirigées par des femmes dans les marchés émergents est estimé à 1,5 trillion $.

Source : Agence Ecofin

dans le meme sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles