lundi, juillet 22, 2024

La marocaine Nabila Freidji à la tête de la coalition des femmes entrepreneures africaines

La Coalition du secteur privé pour les femmes entrepreneures africaines vient d’être portée sur les fonts baptismaux, mercredi 11 octobre à Marrakech en marge des assemblées annuelles de la BM et du FMI.

Cette coalition a été lancée par l’initiative de l’African Women Leaders Network (AWLN) en partenariat avec ONU-Femmes.  

Avec ce lancement, l’African Women Leaders Network ambitionne de mobiliser le soutien à l’entrepreneuriat féminin, notamment dans le secteur privé, qui constitue un pilier essentiel du développement socio-économique en Afrique.

L’initiative vise notamment à renforcer la représentation de la femme et son accès à des postes de leadership dans le monde de l’entreprise, à favoriser l’autonomisation des femmes d’affaires, à promouvoir leurs entreprises, ainsi qu’à faciliter leur participation aux chaînes de valeur mondiales et leur accès aux marchés internationaux.

Nadia Fettah, la ministre marocaine de l’Économie et des Finances, a souligné l’importance du rôle économique et social que peuvent jouer les femmes entrepreneures en Afrique.

Selon elle, l’initiative tend à fédérer les efforts des femmes africaines pour leur autonomisation économique et leur accès aux postes de leadership.

Pour sa part, la présidente de la Coalition, Nabila Freidji, a affirmé que « le lancement de cette initiative à Marrakech revêt une symbolique particulière car la coalition n’est pas une simple initiative, mais un engagement des femmes africaines au service du progrès et de la croissance du continent ».

Selon Mme Freidji, également ambassadeur du Maroc en Norvège et en Islande, la coalition est un appel à l’action et à la prise de mesures pour consolider l’engagement du secteur privé et des institutions internationales en faveur de la promotion de l’entrepreneuriat féminin en Afrique.

L’objectif réside principalement dans l’appui aux femmes pour qu’elles puissent accéder à des secteurs importants tels que la technologie, l’industrie et l’énergie, a -t-elle précisé.

dans le meme sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles