Dakar abrite un atelier de formation en intégration de la dimension genre dans la recherche en santé

Les africaines

Le siège du Conseil national de lutte contre le SIDA (CNLS) abrite depuis lundi 20 janvier une formation en intégration de la dimension de genre l’évaluation et l’inspection de la recherche en santé.



La session de formation concerne des scientifiques, collaborateurs au comité national d’éthique pour la recherche en santé (CNERS) et d’autres affiliés à la direction de la pharmacie et du médicament.

D’une durée de cinq jours, l’atelier pratique comprend un total de 23 participants, dont 12 femmes et 11 hommes. Ils devraient opérer au Sénégal dans le but de faciliter l’utilisation des outils adaptés aux activités d’évaluation éthique de la recherche et d’inspection des sites.

Cette formation est facilitée par des experts internationaux spécialisés dans le genre et la recherche biomédicale, sanitaire et socio-épidémiologique, souligne le communiqué.

Elle comprend un contenu sur les stratégies d’intégration de la dimension de genre, l’analyse comparative fondée sur le sexe et le genre, la formation à l’égalité de genre, évaluations des protocoles biomédicaux, sanitaires et socio-épidémiologiques dans une perspective du genre.

L’atelier comprend aussi, l’outil pour l’égalité des genres dans les universités et la recherche (GEAR) par l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes (EIGE) permettant d’élaborer des plans institutionnels d’égalité des genres.







Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *