Aicha Ba Diallo : « les femmes doivent s’auto-promouvoir et promouvoir les autres »

Les africaines

« Mon combat,  c’est de m’assurer qu’il y aura une éducation pour tous particulièrement  les filles et les femmes avec une tolérance zéro pour les violences » a laissé entendre Aicha Bah Diallo, ancienne ministre de l’éducation de Guinée, fondatrice du Forum des éducatrices africaines lors un panel dénommé « Et les femmes » en marge de la quatrième édition des débats du Monde Afrique  qui s’est tenu jeudi 21 novembre à Dakar.

Les débats du Monde Afrique abordaient les grands enjeux de l’éducation et la formation des jeunes en Afrique de l’Ouest.

« Je dis aux femmes qui veulent entreprendre  qu’elles ont toutes des potentiels et sont toutes des leaders. Il ne faut pas qu’elles se détournent de leurs objectifs », a-t-elle ajouté.

Selon celle qui a été responsable de la mise en œuvre de réformes majeures sur l’amélioration de l’éducation des jeunes filles en Guinée, « les femmes doivent s’auto -promouvoir et promouvoir les autres ».

La fondatrice du Forum des éducatrices africaines  a encore tiré la sonnette d’alarme et prône un développement urgent de l’éducation en Afrique.


Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *