vendredi, avril 19, 2024

Tunisie : la troisième session de « InnoLink » dédiée aux femmes entrepreneures

La Banque Arabe de Tunisie (ATB) dédie sa troisième session de la série de formations intitulée « InnoLink Réseaux Innovants pour les Entreprises et les Startups » au profit des femmes propriétaires de petites entreprises dans divers domaines tels que l’industrie alimentaire, l’industrie cosmétique, et d’autres disciplines.

Selon Imen Messaadi, Directrice Centrale de la Banque Arabe de Tunisie, dans une interview accordée à African Manager, la troisième session est une expérience unique, car elle s’est adressée aux femmes propriétaires de très petites et moyennes entreprises, au cours de laquelle elles ont bénéficié d’une formation dans les domaines juridique et économique, en plus d’un accompagnement et d’un briefing par des experts et des spécialistes.

Le cours s’est conclu par l’organisation de réunions directes avec des représentants de grandes entreprises et leur mise en relation, dans le but de créer des entreprises fructueuses et de trouver des voies pour distribuer et commercialiser leurs produits.

« Dans le cadre du développement de ses services, l’établissement a cherché pendant tois semestres  à créer de nouveaux services non financiers qui sont fournis gratuitement à tous les entrepreneurs et propriétaires de petites et moyennes entreprises, qu’ils soient clients de la banque ou non-clients, visant à les accompagner, à fournir un soutien technique et juridique, ainsi qu’à fournir des informations et à les simplifier ainsi qu’à apporter des solutions aux difficultés et problèmes auxquels ils sont confrontés avant et après le lancement du projet », a déclaré la responsable.

Ces formations, organisées en trois phases, la première dans la capitale, la deuxième à Sousse et la troisième session dans la capitale, et dédiées aux femmes, ont groupé 255 porteurs de projets, dont environ 40% ne sont pas clients de la banque, et ont permis de créer une nouvelle relation entre l’institution et le client, en plus de former les entrepreneurs, de renforcer leurs capacités et de les rendre capables de préserver leurs institutions et d’assurer leur pérennité. »

La responsable a souligné que ces services non financiers ont été fournis par l’ATB à la Tunisie en partenariat avec le cabinet de conseil GFK et la banque allemande KFW.

Rappelons que cette troisième session s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la Banque Arabe de Tunisie (ATB) visant à soutenir les petites et moyennes entreprises en Tunisie

L’institution a déjà organisé pendant deux ans un certain nombre de formations pour les porteurs de projets dans divers domaines, visant principalement à réduire les risques encourus par ce type d’entreprise et à assurer la pérennité de leur activité, en plus de promouvoir l’entrepreneuriat et de créer des opportunités d’investissement participatif avec les principales institutions économiques du pays.

dans le meme sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles