samedi, février 24, 2024

Balkissa Ahmadou :’’ le marketing digital est l’outil indispensable pour toute entreprise souhaitant stimuler sa croissance’’.

Le site LesAfricaines est allé à la rencontre de Balkissa Ahmadou, une consultante qui excelle dans le domaine du marketing. Depuis quelques années, elle navigue dans les méandres du marketing en y développant une expertise approfondie. Elle est constamment à l’affût des dernières évolutions technologiques et des stratégies les plus innovantes pour aider ses clients à atteindre leurs objectifs de croissance en ligne. Soucieuse de l’évolution rapide du marketing numérique, elle est constamment à la recherche de nouvelles connaissances et compétences pour rester à la pointe de l’industrie et offrir à ses clients les meilleures solutions possibles. En plus de son expertise en marketing digital, elle est engagée dans l’autonomisation des femmes et la promotion de l’égalité des chances dans les domaines de la technologie. Que ce soit pour développer une stratégie de marketing en ligne, améliorer la visibilité d’une entreprise ou générer des leads qualifiés, elle est incontournable dans le monde du marketing digital. Grâce à sa passion, son expertise et son dévouement, elle a réussi à construire une solide réputation et à aider de nombreuses entreprises à prospérer sur le marché numérique.

Présentez-vous ?

Je suis Balkissa Ahmadou, Chargée de comptes à Colombe Cyber Defense Operations Center (CCDOC) et consultante en Stratégie Marketing.Je suis d’origine nigéro-malienne et réside à Dakar où j’ai poursuivi mes études supérieures à l’école de commerce SUP DE CO. Je suis spécialiste en Marketing-Management avec un background en droit privé. Ce qui m’a permis d’avoir le bagage intellectuel nécessaire pour faire face à la vie active et développer de nouvelles compétences.

L’ensemble de mon parcours professionnel est centré sur la promotion et la vente de produits et services. J’ai acquis de l’expérience au sein d’entreprises telles que l’Agence Dakaroise d’Étude Stratégique et de Recherche (ADESR), ORANGE Niger, ASUSU SA, et l’Union des Ordres Fiscaux de l’Afrique de l’Ouest (UDOFAO), TRANSNUMERIK Sénégal, où j’ai assumé deux rôles majeurs : celui de coordinatrice Pays, chargée de la gestion administrative globale ainsi que de la supervision des équipes, et également celui du développement des affaires commerciales.

 J’ai rejoint récemment en tant que Chargée de Compte, l’entreprise Colombe Cyber Defense Operations Center (CCDOC) spécialisée dans la Cybersécurité de bout en bout, la sécurité physique ainsi que l’audit et conformité.

En tant que femme, Pouvez-vous nous parler de la manière dont l’entrepreneuriat féminin évolue en Afrique ?

De nos jours, les femmes ont brisé les codes sociaux et ont laissé de côté les étiquettes obsolètes qu’on leurs a collés. L’époque où leur place était au sein de leurs foyers, en particulier à la cuisine, est révolue.

L’entrepreneuriat féminin en Afrique connaît une évolution remarquable, avec un nombre croissant de femmes qui lancent leurs propres entreprises et contribuent de manière significative à l’économie.

Ces femmes entrepreneures apportent de nouvelles idées et perspectives, créant ainsi un impact positif au sein de leurs communautés.

Du petit commerce des quartiers aux grandes sociétés, aucune opportunité n’est négligée. La motivation et la détermination sont au premier plan parce que les femmes africaines ont développé un esprit d’initiative et de leadership qui les propulse vers l’avant, brisant toutes les barrières, et ouvrant ainsi la voie à toutes les possibilités.

Selon vous, quels sont les défis et les opportunités uniques auxquelles les femmes entrepreneures sont confrontées sur le continent ?

Aujourd’hui, l’Afrique affiche le taux le plus élevé de femmes, entrepreneures au monde, soit 24 % selon le dernier rapport de la Fondation Women in Africa Philanthropy.

Le contexte est diversifié, avec des pays ayant des niveaux de développement économique, des cultures et des infrastructures très variés. Cela signifie que les défis et opportunités peuvent varier d’un endroit à l’autre, mais il existe des tendances générales qui se dégagent.

Une dynamique particulièrement positive mais tout autant parsemée d’embûches au regard du problème de financement qui demeure un sujet central.

Les femmes entrepreneures en Afrique ont souvent du mal à obtenir des prêts ou des investissements en raison de préjugés de genre persistants, de l’absence de garanties et d’une méconnaissance des réseaux de financement disponibles.

On observe également les difficultés liées à la conciliation travail/famille qui constitue un des énormes défis rendant la gestion d’une entreprise particulièrement difficile.

À côté de ces difficultés, je constate quand même des opportunités de développement, d’amélioration et d’innovation parce que ces vaillantes femmes peuvent bénéficier de programmes de soutien spécifiques, d’accès à des réseaux professionnels, de formations et de mentorat. De plus, l’évolution technologique offre de nouvelles possibilités pour les femmes entrepreneures de développer leurs activités en ligne et d’atteindre un public plus large.

Vous êtes entrepreneure dans le domaine du Marketing digital, comment se porte ledit secteur dans le paysage entrepreneurial en Afrique ?

Longtemps sous-estimé, le marketing digital est devenu aujourd’hui l’outil indispensable pour toute entreprise souhaitant stimuler sa croissance. De plus en plus d’entrepreneurs me contactent pour obtenir un accompagnement en fonction de leurs objectifs à long terme. Ils recherchent une stratégie solide pour se démarquer, accroître leur visibilité et atteindre un public plus large, tout en s’affirmant dans leur domaine d’activité. Cette tendance montre qu’ils ont pris conscience du rôle décisif que joue le marketing digital dans leur stratégie de croissance.

 Quels sont les avantages et les inconvénients du marketing digital pour les entreprises

À ce stade, je ne vois aucun inconvénient lié au marketing digital pour les entreprises. Au contraire, il représente un avantage concurrentiel majeur qui leur permet de se positionner favorablement par rapport à leurs concurrents.

Je considère le marketing digital comme un véritable catalyseur, un élément essentiel de la stratégie commerciale des entrepreneurs. Il offre des opportunités d’interaction avec les prospects et les clients qui ne sont pas facilement accessibles par le biais des méthodes de marketing traditionnelles.

Pour prospérer dans le monde des affaires d’aujourd’hui, il est impératif de maîtriser les rouages du marketing digital.

Nous sommes à l’ère de la 4e révolution, comment l’intelligence artificielle est-elle utilisée dans le domaine du marketing digital en Afrique ?

Avec l’explosion de l’intelligence artificielle dans nos sociétés, il est évident que le monde est entré en plein milieu de sa quatrième révolution industrielle. Si le concept n’est pas nouveau, il n’aura jamais été autant d’actualité.

L’intelligence artificielle est une branche de l’informatique qui permet aux systèmes d’apprendre et d’exécuter des tâches normalement associées à l’intelligence humaine, telles que l’analyse du comportement, la reconnaissance vocale, la prise de décision ou la perception visuelle.

De ce fait, L’intelligence artificielle améliore l’efficacité, la pertinence et l’accessibilité des campagnes marketing, tout en permettant aux entreprises de mieux comprendre et de servir leurs clients. Les responsables marketings et entreprises qui adoptent l’IA sont mieux positionnés pour réussir dans cet environnement numérique en constante évolution et fortement concurrentiel.

L’IA permet aux entreprises de créer des expériences plus personnalisées pour leurs clients ; à cibler plus efficacement leur public ; l’automatisation des tâches répétitives, telles que l’envoi d’e-mails, la gestion des leads et le suivi des médias sociaux.

En Afrique, où l’accès au support client peut être un défi, les Chatbots améliorent l’accessibilité et la satisfaction des clients.

Un aspect fascinant de l’IA est sa capacité à aider les entreprises à prédire les tendances futures et les comportements des consommateurs en se basant sur l’analyse de données passées. Cela permet d’anticiper les besoins du marché et d’ajuster les stratégies marketing en conséquence.

Les algorithmes d’IA optimisent les campagnes publicitaires en temps réel, ajustant les budgets pour maximiser le retour sur investissement.

Au niveau du marketing digital, une des plus belles valeurs ajoutées réside dans le fait que l’IA est capable de générer du contenu, des titres et des descriptions pour les articles de blog, les publicités et les médias sociaux, ce qui accélère la création de contenu tout en maintenant une qualité élevée.

Quels sont les domaines spécifiques où l’intelligence artificielle a un impact significatif dans le marketing digital africain ?

L’impact de l’intelligence artificielle (IA) varie en fonction du secteur, mais son potentiel pour améliorer l’efficacité opérationnelle, renforcer la personnalisation des services et optimiser les processus est considérable dans de nombreux domaines du marketing digital en Afrique.

Après avoir effectué plusieurs analyses et observations sur le marché, nous pouvons constater que des secteurs tels que le e-commerce ont été profondément transformés par l’IA. Elle est notamment utilisée pour personnaliser les recommandations de produits en se basant sur le comportement d’achat passé des utilisateurs. Cette avancée représente un progrès significatif dans le processus.

Les Fintech en Afrique ont également fait preuve d’une grande innovation en intégrant l’IA pour détecter les transactions frauduleuses, évaluer la solvabilité des clients et fournir des conseils financiers personnalisés via des chatbots.

D’autres domaines, tels que la santé, utilise l’IA pour suivre les données médicales et contribuer à la recherche médicale, tandis que l’éducation, l’agriculture, et bien d’autres secteurs bénéficient également de ses avantages.

Quelles sont les tendances émergentes en matière d’intelligence artificielle et de marketing digital en Afrique ?

Selon moi, voici quelques tendances sur la manière dont l’intelligence artificielle impactera le marketing digital :

– Devenir un expert très compétant en marketing sera plus accessible, mais ceux qui maîtrisent les principes fondamentaux du marketing indépendamment de l’IA récolteront les plus grands bénéfices en utilisant cette technologie. Ils comprendront comment intégrer les stratégies globales du marketing de manière efficace avec l’IA.

– La plupart des entreprises adopteront une forme d’outil d’IA. Cependant, celles qui prospéreront seront celles qui investiront dans la formation continue de leur équipe et qui intégreront l’utilisation d’outils d’IA de manière systématique.

– Les consultants spécialisés dans la construction de systèmes d’IA seront en forte demande.

– Les tâches répétitives seront les premières à être automatisées, nous libérant ainsi pour nous consacrer à un travail plus créatif et gratifiant.

– La quantité de contenu en ligne augmentera de manière exponentielle. Cela engendrera davantage de concurrence, mais aussi d’innovation, car les plateformes développeront de nouvelles méthodes pour gérer des volumes de publications plus importants.

Quels sont les exemples concrets où ces technologies ont joué un rôle clé dans la réussite d’entreprises dirigées par des femmes

Je trouve une grande inspiration chez ces femmes qui se démarquent en utilisant l’intelligence artificielle pour résoudre d’importantes problématiques au sein de nos sociétés africaines.

Un exemple remarquable est celui de Charlette Désirée N’Guessan, une entrepreneuse tech qui a joué un rôle majeur dans la création de la société BACE Group. Cette entreprise propose une solution d’identification à distance basée sur la reconnaissance faciale, Elle aide les entreprises qui fournissent des services en ligne à lutter contre la fraude.

Au Nigeria, l’entreprise Farmcrowdy, dirigée par Onyeka Akumah, tire parti de l’IA pour révolutionner le secteur agricole en Afrique. La plateforme permet aux investisseurs de financer des fermes agricoles via Internet, et l’IA est utilisée pour surveiller et optimiser la production agricole.

Ces femmes entrepreneures parmi tant d’autres sont de véritables pionnières dans l’utilisation de l’IA pour apporter des changements significatifs dans leurs domaines respectifs.

Quels sont les défis particuliers auxquels sont confrontés les entrepreneurs féminins en Afrique qui souhaitent utiliser le marketing digital surtout à l’ère de l’intelligence artificielle ?

Ces défis peuvent varier en fonction du pays, de la région et du secteur d’activité, mais certains d’entre eux sont courants et méritent d’être pris en compte.

Dans certaines régions d’Afrique, l’infrastructure Internet et les dispositifs numériques peuvent être limités. Les entrepreneures peuvent rencontrer des obstacles pour accéder à Internet de manière fiable, ce qui entrave leur capacité à utiliser efficacement le marketing digital pour l‘opérationnalisation de leur plan d’action.

Les outils et solutions marketing qui intègre l’IA exigent une certaine expertise technique. Les entrepreneures peuvent rencontrer des difficultés pour acquérir les compétences nécessaires ou pour accéder à des programmes de formation pertinents, en particulier si les opportunités de formation sont limitées dans leur région.

Aussi, les entrepreneures doivent être conscientes des questions de sécurité en ligne et de protection de la vie privée, en particulier lorsqu’elles collectent des données client pour des campagnes de marketing parce que la gestion de ces aspects peut être complexe.

Malgré ces défis, de nombreuses entrepreneures en Afrique réussissent à utiliser le marketing digital grâce à leur détermination, à leur créativité et à leur résilience.

Comment les gouvernements et les organisations peuvent-ils soutenir le développement de l’entrepreneuriat féminin ?

Les gouvernements, les organisations non-gouvernementales et les acteurs de l’industrie peuvent jouer un rôle important en fournissant un accès à la formation, au financement et à des réseaux de soutien pour aider les entrepreneures à surmonter ces obstacles et à prospérer dans l’économie numérique en pleine croissance du continent.

Quels sont les conseils que vous donneriez aux femmes entrepreneures en Afrique qui cherchent à utiliser le marketing digital pour développer leurs entreprises dans un monde d’intelligence artificielle ?

De prime à bord, je dirai que l’union fait la force. Il est impératif d’établir des connexions avec d’autres entrepreneurs, des mentors et des experts en marketing digital en Afrique. Le réseautage peut ouvrir des portes importantes et offrir des opportunités de collaboration inattendues.

Investir du temps dans l’apprentissage des fondamentaux du marketing digital et de l’IA. Des cours en ligne, des ateliers locaux et des formations professionnelles peuvent aider à développer les compétences nécessaires.

L’automatisation du marketing est un outil permettant de gagner du temps et de suivre les performances de manière efficace. Par conséquent, les entrepreneures doivent envisager de se faire accompagner par des agences spécialisées ou de recruter en interne une ressource qualifiée pour gérer cet aspect, car il est souvent négligé par les PME.

Aussi, le marketing digital est un domaine en constante évolution. Les femmes entrepreneures doivent être ouverte à l’expérimentation et ne pas avoir peur de tester de nouvelles idées et stratégies pour voir ce qui fonctionne le mieux pour l’entreprise.

Propos recueillis par Ndeye Magatte Kebe – Journaliste / Fondatrice LesAfricaines

dans le meme sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles