Plamfe célèbre la JIFA 2020 autour du thème : « Entrepreneuriat féminin : défis et opportunités pour un développement durable ».

Les africaines

La Plateforme Mondiale des Femmes Entreprenantes (PLAMFE) célèbre la Journée Internationale de la Femme Africaine (JIFA), les 29, 30 et 31 juillet 2020, à travers un webinaire zoom autour du thème : « Entrepreneuriat féminin : défis et opportunités pour un développement durable ».  

Plusieurs sous-thèmes seront abordés au cours de ces trois jours de visio-conférence. Le 29 juillet (La Journée des Droits de la Femme), le 30 juillet (La Journée Economique au Féminin) et le 31 juillet (La Journée du Partenariat).

 Ces journée visent selon les organisatrices  à rendre un hommage à la pionnière de la JIFA, la Malienne Aoua KEITA, une sage-femme, militante de première heure, résistante aux côtés de Modibo KEITA, le père de l’indépendance malienne, d’une part et d’autre part, sonner la mobilisation des Africaines pour changer la face de leur continent.

Il est à rappeler que la JIFA a été initiée en 1962, par l’Organisation des Nations Unies (ONU) et l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), avant la Journée Internationale de la Femme du 8 mars célébrée dans le monde entier mais elle est moins connue que cette dernière.  


La Journée de la Femme Africaine se veut un rendez-vous annuel. L’édition 2019 a eu lieu, à Dakar (Sénégal), celle de 2020 était prévue à Ouagadougou (Burkina Faso). Mais en raison des la maladie à Covid-19, des vidéo-conférences seront organisées sur des thématiques proches des préoccupations des femmes. 23 pays du réseau participent à cette rencontre online.


Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *