Sénégal : 450 Millions de FCFA de FAO, ONUFEMMES et UNFPA pour soutenir l’initiative conjointe « le panier de la ménagère »

Les africaines

FAO, ONUFEMMES et UNFPA ont initié une action conjointe visant à renforcer la résilience des familles vulnérables particulièrement les femmes, les jeunes et les enfants au COVID-19.Cette initiative entre dans le cadre du ONE UN “Tous Unis dans l’action” et de l’appui du Système des Nations Unies au Sénégal à la riposte nationale contre le COVID 19. Elle a été lancée le 24 avril à Diamniadio, en présence du Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Pr Moussa Baldé, du Représentant de la FAO, M. Gouantoueu Robert GUEI, de la Directrice régionale de ONUFEMMES, Mme Oulimata Sarr et de la Représentante de UNFPA, Mme Cécile Compaoré Zoungrana.

L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONUFEMMES) et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) ont décidé de contribuer pour près de 450 millions de francs CFA pour renforcer les systèmes alimentaires et la protection sociale des familles vulnérables au COVID-19. La mise en œuvre du programme sera assurée à travers des partenariats stratégiques avec le Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural et celui de la Femme de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants afin d’assurer la cohérence des interventions,

Les ménages bénéficiaires seront sélectionnés à partir du registre national unique et d’un ciblage communautaire. Seront également ciblées les femmes et les jeunes filles victimes de Violences Basées sur le Genre, de fistules obstétricales, les clubs de jeunes filles dans les zones d’intervention.

Agir ensemble pour lutter contre le COVID-19

« Le panier de la ménagère  vise à protéger la production locale et à faciliter l’écoulement des récoltes. Il permettra de renforcer l’accessibilité alimentaire varié et diversifié et l’état nutritionnel de 300 000 personnes, environ 37 500 ménages vulnérables», a expliqué le Représentant de la FAO, M. Gouantoueu Robert GUEI.

Pour la Directrice régionale d’ONUFEMMES Afrique de l’Ouest et du Centre, Mme Oulimata Sarr, « le programme Panier de la ménagère rentre en droite ligne avec notre initiative appelé les femmes font partie de la solution. Les femmes font partie aussi bien des petits producteurs mais seront aussi des bénéficiaires »

La Représentante de UNFPA, Mme Cécile Compaoré Zoungrana a, elle, réaffirmé le soutien de son organisation à l’initiative conjointe. « La réponse au COVID n’est pas que sanitaire. Nous devons soutenir le système de santé à assurer la continuité des services de santé sexuelle et reproductive. Nous devons aussi faire en sorte de protéger les femmes et les filles affectées par la baisse des revenus, l’accroissement des tensions au sein des ménages, et exposées au risque de violences basées sur le genre », a-t-elle plaidé.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Pr Moussa Baldé s’est, pour sa part, félicité de la pertinence de cette initiative multisectorielle qui vient répondre au problème d’écoulement de la production agricole avec la fermeture des marchés hebdomadaire dans le contexte du COVID. « Le panier de la ménagère va permettre en amont de nous approvisionner auprès des producteurs agricoles particulièrement des femmes et en aval de soutenir les ménages les plus vulnérables bénéficiaires qui seront les bénéficiaires de ce panier ».

 source : UNFPA.ORG


Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *