Africa CEO Forum 2020 : Plus de 1800 leaders politiques et économiques attendus à Abidjan

Les africaines

Après Kigali, capitale du Rwanda, qui avait abrité la 7e édition de l’Africa CEO Forum, en mars 2019, Abidjan, la capitale de la très dynamique Côte d’Ivoire, s’apprête à accueillir, les 9 et 10 mars 2020, la 8e édition de ce forum, qui est considéré comme le plus grand rendez-vous international des chefs d’entreprise et financiers du secteur privé africain.

Leaders économiques ou politiques, CEOs et leaders d’institutions financières internationales à la recherche d’opportunités d’investissement, plus de 1800 participants issus de 70 pays s’apprêtent à débattre des grands enjeux et défis des économies africaines, de l’intégration régionale, de l’impact des révolutions technologiques et du développement des infrastructures sur le continent noir.

Globalement, la croissance des inégalités, les révolutions technologiques, l’impact du réchauffement climatique et la résurgence du protectionnisme, les quatre grands défis auxquels l’économie mondiale est confrontée, vont être discutés à l’aune des impacts et changements majeurs qu’ils produisent sur tous les secteurs des économies africaines.

Comme le souligne le communiqué de l’Africa CEO Forum, dirigeants de gouvernement, CEOs et financiers «tenteront d’aller plus loin et de penser plus largement un nouveau capitalisme africain en ces temps de disruption digitale et d’incertitudes politico-économiques mondiales : le secteur privé africain doit-il placer parmi ses priorités stratégiques la lutte contre la croissance des inégalités, les combats environnementaux, la création d’emplois, l’intégration des jeunes générations ?

Comment concilier ces objectifs avec les enjeux de compétitivité ? Quel rôle les entreprises et leurs leaders doivent-ils jouer face aux mutations actuelles, et sont-ils armés pour les affronter ?

Comment faire de la lame de fond numérique un accélérateur d’impact ?». Pendant les deux jours du forum, à travers une quarantaine de panels, d’ateliers public-privé et de cas pratiques, les dirigeants des grandes entreprises africaines approfondiront également d’autres sujets au cœur de l’identité de l’AFRICA CEO FORUM : l’accélération de l’intégration économique panafricaine et de la ZLEC, les impacts des révolutions numériques, l’amélioration du climat des affaires et l’accroissement de la compétitivité du secteur privé.

Organisé par Jeune Afrique Media Group, l’Africa CEO Forum propose également le Women in Business Annual Leadership Meeting, consacré aux femmes dirigeantes, et a lancé en 2019, l’Africa CEo Network, influent réseau de décideurs africains qui prolonge l’expérience de l’Africa CEO Forum toute l’année.

Concernant l’Algérie, qui traverse comme chacun le sait une zone de hautes turbulences, aucun leader économique ou politique n’est annoncé cette année, contrairement aux années précédentes où l’on voyait régulièrement des chefs d’entreprise, comme Issad Rebrab de Cevital, Aberrahmane Benhamadi de Condor, Slim Othmani de Rouiba NCA, pour ne citer que ces trois dirigeants, dont les entreprises tentent de mettre un pied dans le marché africain.                           


Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *